Imprimante 3D : fabriquer 9 objets utiles pour son atelier

Une spatule à enduire, un compas d’atelier, un tournevis de poche… Voici neuf réalisations à reproduire avec une imprimante 3D.

Fabriquer des objets pour l'atelier avec une imprimante 3D

Réaliser une machine à commande numérique avec une imprimante 3D

Réalisation d'une machine à commande numérique

Arnaud Mestries a remporté le concours Système D. Ce créateur a modélisé en 3D les éléments nécessaires pour réaliser une machine à commande numérique.
Arnaud s’est inspiré d’un projet déjà existant, mais pas question pour lui de présenter une copie conforme pour le concours lancé par la rédaction. L’engin est piloté par des moteurs pas à pas, sur trois axes (X, Y et Z). Cela permet de graver des plaques de cuivre, d’obtenir des typhons, mais aussi d’usiner de petits objets par commande numérique.

Réalisation d'une machine à commande numérique

Dans un premier temps, il a redessiné les pièces pour les adapter aux dimensions imposées (14 x 14 x 14 cm maximum). Se basant sur une structure en profilés d’aluminium de 20 x 20 cm, le concepteur décide d’adapter sa machine avec des moteurs pas à pas 28BYJ-48, plus lents mais moins chers que le Nema 17. Chacune de ses pièces est imprimée avec 20 % de remplissage en mode Honeycomb. Côté réglages, Arnaud choisit trois couches pleines en bas, puis en haut, et trois épaisseurs de coque.
Au total, 101 pièces sont à imprimer, dont certaines en double qui pourront être placées ensemble sur le plateau d’impression. Si les pignons ont besoin de nervures, aucune pièce ne nécessite de support. Il faut compter environ trente-cinq heures d’impression, et prévoir 150 mètres de filament. L’impression est un peu longue, mais le résultat semble satisfaisant.

Plan d'une machine à commande numérique

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Cyclone Machine
Créateur Arnaud Mestries
www.systemed.fr/3D22

Réaliser un porte-outils avec une imprimante 3D

Réalisation d'un porte outils avec une imprimante 3D

C’est une artiste espagnole. Sonia Verdu travaille en 3D. Ici, son objectif est précis. Soulager le bricoleur avec la conception d’un porte-outils pratique, capable de bloquer l’appareil lorsqu’il fonctionne, histoire de garder les mains libres pour travailler avec aisance. La créatrice s’est préoccupée de la fonctionnalité du support : veiller à ne pas bloquer la sortie d’air de l’outil afin d’éviter la surchauffe de ce dernier. Cette pièce est facile à imprimer. Pour un outil différent de la même marque, il suffit de changer les cotes.

Réalisation d'un porte outils avec une imprimante 3D

Pour chaque pièce, prévoir un seul fichier à modéliser. La pièce verte demande environ 36 mètres de filament, la rouge 40 mètres. Les deux sont imprimées avec une épaisseur de couche de 1,2 mm et 30 % de remplissage. Dans le même ordre, le temps d’impression s’échelonne entre dix et douze heures. Deux serre-joints viennent fixer le support sur la table et une vis écrou M3/3 mm maintient l’outil. Sécurité avant tout !

Licence CC by-sa
Matériau PLA ou ABS
Projet Support pour Dremel 200 et 4000
Créatrice Sonia Verdu
www.systemed.fr/3D23

Réaliser un tournevis de poche avec une imprimante 3D

Fabrication d'un tournevis de poche avec une imprimante 3D

On connaissait le couteau suisse, voici le tournevis de poche. Une idée ingénieuse de Jurica Pranjic. Cet internaute a créé un porte-clés imprimable en 3D pour y glisser deux têtes de tournevis. Ici, cruciforme et plat. La longueur de filament utilisée est de 0,7 mètre, avec une épaisseur de couche de 0,1 mm. Pour une question de stabilité, la pièce doit être remplie à 100 %. Une petite merveille multiservice fabriquée en une heure.

Licence CC-by
Matériau PLA
Projet Pocket Tool
Créateur Jurica Pranjic
www.systemed.fr/3D24

Réaliser un gabarit de perçage avec une imprimante 3D

Réalisation d'un gabarit de perçage avec une imprimante 3D

Alexis Pallier s’est fabriqué un gabarit de perçage pour se faciliter la vie. Astucieux, l’outil mixe la double graduation et la possibilité de s’aider du premier trou pour tracer les autres. L’idée est de trouver facilement le centre de perçage, et l’emplacement du second appareillage à partir du premier percé. Grâce à ce concept, Alexis a réuni deux caractéristiques sur le même outil, concept introuvable sur le marché. Il prévoit de perfectionner son objet en rajoutant deux emplacements pour incruster des tubes de niveau.

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Gabarit de perçage
Créateur Alexis Pallier
www.systemed.fr/3D25

Réaliser une petite poignée avec une imprimante 3D

Réalisation d'une petite poignée pour bouteilles avec une imprimante 3D

C’est une petite poignée dont la conception paramétrique permet de l’adapter à tous les types de bouteilles. Idéale pour travailler en atelier, histoire de manipuler des contenants qui pourraient tacher. L’objet est paramétré avec 40 % de remplissage, et 0,3 mm d’épaisseur de couche. La pièce n’a pas besoin de support pour être imprimée. Un très léger ponçage pourra être effectué si les filaments ont laissé quelques dépôts.

Licence CC-by
Matériau PLA
Projet Single Bottle Handle – Parametric
Créateur Christof Muñoz
www.systemed.fr/3D27

Réaliser un grattoir pour balai avec une imprimante 3D

Réalisation d'un grattoir qui s'adapte sur un balai avec une imprimante 3D

D’un côté, il balaie, de l’autre, il gratte les taches incrustées au sol. Ce balai est équipé d’une pièce en plastique vissée sur un manche en bois. Pour que la tête-grattoir soit assez solide, prévoir une épaisseur de coque d’au moins 1 mm. Selon le degré de finition, l’impression dure entre une heure et demie et quatre heures. Selon Yannick, le créateur, la fabrication de la pièce coûte moins d’1 €. Et nécessite un peu moins de quatre mètres de filament.

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Grattoir à balai
Créateur Yannick Beaupuis
www.systemed.fr/3D28

Réaliser une spatule à enduire avec une imprimante 3D

Réalisation d'une spatule à enduire pour novices avec une imprimante 3D

Il n’y a pas que les spécialistes ! Nos participants ont aussi pensé aux débutants qui ne maîtrisent pas encore toute la technique mais veulent progresser. Stéphanie a donc modélisé une spatule à enduire pour novices. Les deux extrémités de l’outil ont une hauteur supérieure. La forme en biseau permet une répartition homogène de l’enduit. La pièce doit être bien poncée avant la première utilisation pour être aussi lisse que possible. Et bien grattée entre chaque utilisation afin d’enlever le dépôt de matière.

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Spatule pour débutants
Créateur Stéphanie Guidolet
www.systemed.fr/3D29

Réaliser des supports pour étagères avec une imprimante 3D

Réalisation de rails pour étagères avec une imprimante 3D

Ces deux supports imprimés en 3D se vissent sur la partie haute des étagères. Les boîtes s’insèrent à l’intérieur comme des tiroirs. Ajustées à 0,2 mm d’épaisseur de couche avec 75% de remplissage, les impressions sont discrètes. Elles facilitent la vie du bricoleur en lui permettant d’agencer ses placards. Autre atout, les outils sont à portée de vue. Pour gagner davantage de temps, il est possible de coller des étiquettes sur chaque boîte pour trouver d’un seul coup d’œil l’outillage qu’il faut.

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Screw Case Holder Under Shelf
Créateur Jason Desrosiers
www.systemed.fr/3D30

Réaliser un compas d’atelier avec une imprimante 3D

Réalisation d'un compas d'atelier avec une imprimante 3D

Au concours Système D, Jean-Marc Louste a proposé de créer un compas d’atelier.
Son outil est composé de quatre pièces, accompagnées d’un tube de plomberie en cuivre de 14 mm de diamètre. Le porte-crayons est percé de part et d’autre de l’objet, il coulisse le long de la tige. Un emplacement est prévu pour une vis, à resserrer pour maintenir le bloc. Jean-Marc a prévu une sphère pour faciliter la prise en main. La pièce à l’autre extrémité se sert d’une vis en guise de pointe, et doit être fixée au tube en cuivre pour être stabilisée.

Sans être un casse-tête à monter, cet instrument s’avère utile pour les travaux d’escaliers, meubles arrondis, et sert même au tracé d’angles droits. A l’arrière de la pièce, l’attache est conçue pour suspendre l’outil au niveau de son embout. Compter environ 10 € pour la fabrication. Les modélisations utilisent 20 mètres de filament pour un temps d’impression d’environ huit heures. Ces éléments peuvent être adaptés à d’autres outils : perceuses, scies électriques, en modifiant simplement les supports. Notre participant conseille d’avoir plusieurs tubes en cuivre de tailles différentes. Bien plus pratique que d’en avoir un seul, trop grand, qui pourrait gêner lors de la prise en main.

Compas d'atelier fabriqué avec une imprimante 3D

Licence CC-by
Matériau PLA ou ABS
Projet Compas d’atelier
Créateur Jean-Marc Louste
www.systemed.fr/3D30

Les licences :

  • CC-BY : Attribution.
    La licence CC-by 4.0 permet toute exploitation de l’œuvre (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer, réutiliser, adapter) par tous moyens, sous tous formats et sous toutes licences. Toutes les exploitations de l’œuvre ou des œuvres dérivées, y compris à des fins commerciales, sont possibles.
  • CC-BY-SA : Attribution/partage dans les mêmes conditions.
    La licence CC-by-sa 4.0 permet toute exploitation de l’œuvre (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer, réutiliser, adapter) par tous moyens et sous tous formats. Toutes les exploitations de l’œuvre ou des œuvres dérivées, y compris à des fins commerciales, sont possibles.
  • CC-BY-ND  : Attribution/pas de modification.
    La licence CC-by-nd 4.0 autorise toute diffusion de l’œuvre originale (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer), y compris à des fins commerciales, par tous moyens et sous tous formats, tant que l’œuvre est diffusée sans modification et dans son intégralité.
  • CC BY-NC : Attribution/pas d’utilisation commerciale.
    La licence CC-by-nc 4.0 permet toute exploitation de l’œuvre (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer, réutiliser, adapter) par tous moyens, sous tous formats et sous toutes licences. Toutes les exploitations de l’œuvre ou des œuvres dérivées, sauf à des fins commerciales, sont possibles.
  • CC BY-NC-SA  : Attribution/pas d’utilisation commerciale/partage dans les mêmes conditions.
    La licence CC-by-nc-sa 4.0 permet toute exploitation de l’œuvre (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer, réutiliser, adapter) par tous moyens, sous tous formats. Toutes les exploitations de l’œuvre ou des œuvres dérivées, sauf à des fins commerciales, sont possibles.
  • CC BY-NC-ND : Attribution/pas d’utilisation commerciale/pas de modification.
    La licence CC-by-nd 4.0 autorise toute diffusion de l’œuvre originale (partager, copier, reproduire, distribuer, communiquer), sauf à des fins commerciales, par tous moyens et sous tous formats, tant que l’œuvre est diffusée sans modification et dans son intégralité.
  • COPYRIGHT (©)
    Marque suivie du nom du titulaire du droit d’auteur et de l’indication de l’année de première publication. Le droit d’auteur assure un droit moral fort en s’appuyant sur le lien entre l’auteur et son œuvre.

Source : http://coop-ist.cirad.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Magelan en 80 langues differentes