LA PREMIÈRE TÉLÉPORTATION QUANTIQUE ENTRE DEUX PUCES INFORMATIQUES RÉALISÉE PAR DES SCIENTIFIQUES

C’est une percée majeure. Des scientifiques de l’université de Bristol et de l’université technique du Danemark ont réalisé pour la première fois une téléportation quantique entre deux puces informatiques.

En clair, les chercheurs sont parvenus à envoyer instantanément des informations d’une puce à l’autre sans que ces dernières ne soient physiquement connectées. Cette téléportation a été rendue possible grâce à ce que l’on appelle «l’intrication quantique».

Mise en évidence par les physiciens Einstein et Schrödinger dans les années 1930, l’intrication est un phénomène fondamental de la mécanique quantique dans lequel deux particules vont partager les mêmes propriétés et ainsi «communiquer» entre elles.

En effet, lorsque deux particules sont intriquées, elles ne forment plus qu’un seul système unique. La modification des propriétés d’une particule affecte instantanément celle de l’autre, et ce, quel que soit la distance qui les sépare.

«Notre compréhension actuelle de la physique dit que rien ne peut aller plus vite que la vitesse de la lumière, pourtant, notent les auteurs, avec la téléportation quantique, l’information semble dépasser cette limite de vitesse».

Ce phénomène, qu’Einstein avait lui-même surnommé «l’action effrayante à distance», est exploité par les chercheurs afin de développer les nouvelles technologies. Cette expérience de téléportation avait déjà été réalisée entre différentes parties d’une même puce d’ordinateur, mais jamais entre deux puces différentes.

Cet exploit est une avancée majeure pour l’informatique quantique car elle ouvre la voie aux ordinateurs quantiques qui pourraient par exemple être amenés à établir des calculs capables de résoudre des problèmes beaucoup plus complexes que ceux traités par les ordinateurs classiques.

A noter qu’une infrastructure quantique devrait voir le jour prochainement en Europe. Comme le souligne SiecleDigital, la finalité de ce programme, baptisé «OPENQKD» et inauguré récemment par la Commission Européenne, est de renforcer la sécurité dans les domaines des télécommunications, de la finance, ou encore de la santé.

Par CNEWS – Mis à jour le 04/01/2020 à 07:48Publié le 04/01/2020 à 06:07PartagerTweet

 Les chercheurs sont parvenus à envoyer instantanément des informations d’une puce à l’autre sans que ces dernières ne soient physiquement connectées.[©FABRICE COFFRINI / POOL / AFP]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *