Nouveau monde. “L’informatique quantique pourra aider à résoudre des problèmes environnementaux”

Environnement mais aussi santé et science… L’informatique quantique pourrait bouleverser la recherche scientifique dans plusieurs domaines. Où en sommes-nous ?  

Le gouvernement devrait annoncer dans les prochains jours un plan pour l’informatique quantique. Le spécialiste Olivier Ezratty décrypte cette technologie et nous explique les bénéfices attendus.

Franceinfo : Qu’est-ce que l’informatique quantique ?

Olivier Ezratty, consultant en nouvelles technologies (auteur de Comprendre l’informatique quantique) : l’informatique quantique est une nouvelle technique de calcul informatique qui s’appuie sur des propriétés physiques de la matière à l’échelle nanoscopique. Il existe aujourd’hui des petits ordinateurs quantiques, de quelques qbits (unité de traitement de base des ordinateurs quantiques). Mais il n’y a pas encore de grands systèmes permettant de travailler à très grande échelle.

Qu’est-ce que la “suprématie quantique” que Google affirme avoir atteint ?

C’est un seuil symbolique important. L’ordinateur quantique de Google a réussi à réaliser en à peine trois minutes des calculs qui prendraient 10 000 ans sur l’ordinateur classique de référence, l’IBM Summit qui contient environ 35 000. Mais IBM conteste ce titre à Google en affirmant que son ordinateur pourrait, en réalité, effectuer ce fameux calcul en à peine 2 jours ½ mais au prix d’un ajout de mémoire gigantesque. L’intérêt du quantique est quand même de pouvoir diviser par un million le coût énergétique du calcul.

A quoi serviront les ordinateurs quantiques dans le futur ?

Cela ne servira pas à accélérer les applications de tous les jours, comme les jeux vidéo. Cela permettra de faire progresser la recherche, notamment, en simulant les interactions entre les atomes dans les molécules. A terme, cela devrait servir à inventer de nouveaux médicaments, de nouvelles batteries ou encore de nouvelles solutions pour capter du CO2 et de résoudre un certain nombre de problèmes environnementaux sur la planète.

C’est pour quand ?

Personne n’est capable de répondre à cette question. Pour certains, dans moins de dix ans on atteindra une puissance quantique intéressante. D’autres pensent qu’il faudra attendre plusieurs décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *