Visa ou MasterCard, vous n’échapperez pas à cette nouvelle carte bancaire

Les calendriers se sont accélérés : que vous soyez client MasterCard ou Visa selon votre banque, vous devriez pouvoir découvrir un nouveau format de carte bancaire dans un avenir proche. Les deux émetteurs de cartes ont signé un nouveau partenariat avec des fintechs des paiements sécurisés par empreinte biométrique, à quelques heures d’intervalle.

MasterCard a choisi FinGo, la première plate-forme d’authentification d’identité et de paiement biométrique au monde (lancée en 2015) et Visa a choisi la banque islamique d’Abu Dhabi dans les Émirats arabes unis. Elles ne sont pas à leur premier partenariat, mais les deux sociétés vont aujourd’hui bien plus loin dans le développement de ces technologies de paiement.

Les récentes études à son sujet ne font plus de toute. Malgré un coût important pour déployer la technologie, les émetteurs de cartes sont persuadés de l’attractivité d’un tel dispositif pour les paiements. Chaque étude publiée sur le sujet est sans appel, les clients seraient rassurés à l’idée d’un système de confirmation par empreinte biométrique. Une tendance renforcée avec la pandémie et les paiements sans contact qui ne possèdent aucune sécurité.

Carte bancaire et paiement mobile

Visa et MasterCard évoluent sur la même cadence, mais voilà que déjà, les stratégies diffèrent. Dans le cadre du Mastercard Payments Services Gateway (MPSG), l’équipe de l’émetteur est persuadée qu’il faudra démocratiser les cartes de paiement à validation biométrique. Pour sa part, Visa est davantage tournée vers les transactions via paiement mobile (smartphone), dans lesquelles une confirmation biométrique (empreinte ou reconnaissance faciale) est ajoutée.

Bien sûr, ces technologies existent déjà. L’arrivée des Big Tech dans la finance et sur le marché des paiements a mis à disposition les technologies des smartphones pour les applications de paiement mobile comme Apple Pay et Google Pay. En revanche, les cartes bancaires avec lecteur d’empreinte ne sont pas encore déployées à grande échelle et cela reste l’objectif numéro 1 des deux émetteurs de cartes (Visa avait investi dans la startup d’authentification biométrique LoginID).

Pour en arriver à la conversion de ce projet, la stratégie passe actuellement par les marchés émergents. MasterCard et Visa ont choisi de se tourner dans un premier temps vers des régions telles que le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie-Pacifique avant de se tourner vers des pays en Europe, en Amérique du Nord et en Australie.

Source : Pressecitron.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *